Station d’épuration de Liège – Oupeye

Construite par Degrémont, la station d’épuration de Liège-Oupeye a été mise en service en novembre 2007 et est exploitée depuis par l’A.I.D.E.

D’une superficie de 116 km², l’objectif de cette station est d’épurer les eaux usées provenant d’une grande partie de l’agglomération liégeoise (10 communes) avant de les rejeter dans la Meuse. Bien que non potable en sortie d’usine, l’eau épurée issue de la station est suffisamment propre pour que la Meuse puisse assurer naturellement l’épuration totale de ces eaux.

vignette_focus_usine_liegeLa station d’épuration de Liége Oupeye utilise le procédé utilisé des boues activées. Il s’agit d’un procédé épuratoire connu pour son efficacité et sa robustesse. Il permet aisément d’éliminer l’azote et le phosphore à l’aide des bactéries. La station est également pourvue d’un traitement secondaire, permettant de répondre aux normes européennes les plus strictes.

Les boues produites sont suffisamment minéralisées pour ne plus fermenter par la suite mais comportent encore suffisamment de matières organiques pour en permettre un recyclage en agriculture ou pour produire de l’énergie. De plus, ce procédé ne produit pas d’odeurs et les bassins de traitement peuvent rester ouverts sans nuisance pour les riverains et le personnel d’exploitation.

La station d’épuration en chiffres

  • La capacité de traitement de station est de 446 500 équivalent habitant.
  • A pleine charge et par temps sec, la station traite 118 000 m3 d’eaux usées par jour.
  • Le débit d’entrée, par temps sec est de 1,824 m3/s et 8 m3/s par temps de pluie.
  • Une goutte d’eau reste en moyenne 24h dans la station entre l’entrée et la sortie.
  • Une bactérie reste en moyenne 15 à 16 jours dans la station.
bandeau_station_liege_fr